13
sep

19 octobre 2017 (Saint Germain les Belles : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés.

La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

 

En 8 jours de maladie, une personne âgée peut passer d’un état nutritionnel correct à une dénutrition. Même si elle est en surpoids, voire obèse, la perte de poids peut être préjudiciable et avoir pour conséquences une mauvaise cicatrisation, une augmentation du risque d’infections et de fractures, une atrophie musculaire, une perte de l’autonomie, une majoration d’une atteinte respiratoire antérieure, un état psychologique dégradé.

 

Pour limiter la dénutrition, l’alimentation doit être variée et doit apporter qualitativement et quantitativement l’ensemble des nutriments et les calories nécessaires pour satisfaire les besoins nutritionnels de l’organisme.

 

Afin de vous donner des informations sur ce sujet, nous vous proposons :

le jeudi 19 octobre 2017 à la Salle Polyvalente, rue de l’Ancienne Mairie

(Saint Germain les Belles)

  • de 14h30 à 15h30 (sur inscription) un atelier sur « l’équilibre alimentaire »

organisé par une diététicienne du réseau LINUT afin de construire ensemble une journée alimentaire en tenant compte des repères nutritionnels et des apports nécessaires selon l’âge.  

  • de 16h00 à 17h00  une conférence « Bien manger pour bien vivre »

animée par Monsieur le Docteur Philippe FAYEMENDY, de l’Unité de Nutrition du CHU de Limoges pour vous expliquer Comment prévenir une dénutrition ? Quelles sont les conséquences de cette pathologie ? Comment la repérer ? Que faire en cas de dénutrition ?

dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

Vous pouvez vous inscrire à l'aide du coupon réponse  ( PDF - 550 Ko)

 

Après-midi d’information gratuite

organisée dans le cadre des actions en faveur de la prévention et de la perte d’autonomie des personnes âgées de 60 ans et plus de la Conférence des Financeurs du Conseil Départemental de la Haute-Vienne

et avec la collaboration

du Comité régional de coordination de l'action sociale AGIRC ARRCO

et la mairie de Saint Germain Les Belles

24 novembre 2017 : 12ème journée interCLAN du Limousin

Le réseau LINUT en collaboration avec le CLAN du CHU de Limoges organise le 24 novembre 2017, la 12ème journée interCLAN du Limousin.

19 octobre 2017 (Saint Germain les Belles : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

26 Septembre 2017 : Oradour sur Vayres : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

21 septembre 2017 (Saint Priest Sous Aixe) : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

18 mai 2017 (St Léonard de Noblat) : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés.La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes...

30 mars 2017 : Les FODMAPs : ces amis qui ne nous veulent pas que du bien !

FODMAPs est l’acronyme anglosaxon pour « Fermentable Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides And Polyols », autrement dit des hydrates de carbone à chaîne courte, peu absorbés et fermentescibles. Ces sucres sont présents dans plusieurs catégories d’aliments telles que produits laitiers, céréales, légumineuses, légumes et fruits. Ils sont aussi de plus en plus présents dans l’alimentation occidentale du fait de leur ajout dans les produits industriels (inuline, FOS, édulcorants, sirop de maïs riche en fructose). S’ils ont des effets bénéfiques pour la santé bien démontrés en agissant sur le microbiote, ...

13 octobre 2016 : le régime sans gluten, hors maladie coëliaque

Cette présentation rapporte les indications du régime sans gluten en dehors de la maladie coeliaque et présente les données sur une nouvelle entité appelée « sensibilité au gluten non coeliaque » souvent présente chez des patients avec syndrome de l’intestin irritable.

4 décembre 2015 : Les bouchées enrichies adaptées : le goût de l'autonomie

En 2007, l’E.H.P.A.D « Foyer Notre dame de Puyraveau » choisi d’évaluer la dénutrition parmi les 90 personnes accueillies, qu’elles soient valides et dites en bonne santé ou qu’elles soient qualifiées de« dépendantes » en raison de leurs pathologies, de leurs troubles cognitifs ou de leurs troubles psychiques. Le résultat alarmant de cette évaluation (50% de personnes dénutries) fut l’occasion de faire plusieurs constats...

1er octobre 2015 : "Nutrition et Handicap" : La gastrostomie en pratique

La gastrostomie est un orifice au niveau de la paroi abdominale, mis en place à l’hôpital sous anesthésie locale ou générale, permettant de faire communiquer l’estomac avec l’extérieur. A qui est-elle proposée ? Comment la gérer au quotidien ?