21 juin 2019 : Le logo nutritionnel Nutri-Score : une victoire de la santé publique

L’amélioration de l’état de santé de la population en agissant sur le déterminant nutrition est l’objectif général du Programme national Nutrition Santé.

L’étiquetage nutritionnel en face avant des aliments fait partie des stratégies majeures recommandées au niveau international pour atteindre cet objectif. S’appuyant sur la réglementation européenne, la France a fait le choix du Nutri Score en octobre 2017, après un long processus qui s’est appuyé sur des éléments scientifiques, sur le dialogue et sur l’expérimentation en conditions réelles d’achat. Le Nutri Score donne une information synthétique sur la qualité nutritionnelle du produit alimentaire, très rapidement interprétable. Les objectifs sont d’une part de faciliter la prise en compte de la composante qualité nutritionnelle du produit alimentaire au moment du choix en rayon, en plus des autres facteurs comme le prix, le goût ou la notoriété de la marque et d’autre part d’inciter les producteurs à améliorer la composition de leurs produits dans une perspective de santé. Le Nutri Score est aussi pour les professionnels de la nutrition un outil simple pour le conseil prodigué aux patients.

Le calcul du Nutri Score s’appuie sur les informations obligatoires déjà présentes sur les emballages.  Son apposition reste à ce stade volontaire, du fait de la réglementation européenne. En juin 2019, quelques 120 entreprises représentant environ 20% de part de marché alimentaire ont choisi le Nutri-Score.  La Belgique a aussi choisi le Nutri Score et d’autres pays sont en réflexion approfondie pour faire ce choix. Le Premier Ministre a manifesté la volonté de la France de travailler avec la Commission européenne dans le but de le rendre obligatoire.

Une initiative citoyenne européenne www.pronutriscore.org mise en place par des organisations de consommateurs européennes, sous l’égide de la Commission européenne vise à recueillir 1M de signatures pour demander de rendre le Nutri Score obligatoire.   Elle est très largement soutenue par les sociétés savantes.

 

Télécharger le diaporama

PDF - 5,8 Mo

 

 

 

Docteur Michel CHAULIAC, Médecin spécialiste de santé publique – Ministère de la Santé - Paris

11 octobre 2019 : 4ème journée des CLAN Aquitaine

La 4ème journée InterCLAN Aquitaine aura lieu le 11 octobre 2019 à Pessac.

21 juin 2019 (Limoges) : 14ème journée InterCLAN ex Limousin

La 14ème journée InterCLAN ex Limousin aura lieu le 21 juin 2019 à l'ENSIL à Limoges. Les thèmes abordés seront le logo nutritionnel Nutri-score, l'alimentation biologioque, les régimes à l'hôpital, ...

13 juin 2019 (Ambazac) : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

16 mai 2019 (Bellac) : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

5 avril 2019 (Bessines sur Gartempe) : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

21 juin 2019 : Le logo nutritionnel Nutri-Score : une victoire de la santé publique

L’amélioration de l’état de santé de la population en agissant sur le déterminant nutrition est l’objectif général du Programme national Nutrition Santé.

16 novembre 2018 : Régimes végétariens et végétaliens, risques ? intérêts ? Résultats issus de la cohorte Nutrinet-Santé

Les régimes végétariens, végétaliens et véganes semblent de plus en plus fréquents dans les pays occidentaux, plus nouvellement en France. La recherche en épidémiologie nutritionnelle propose d’étudier ces régimes, et de renforcer les connaissances sur ...

15 mars 2018 : Les dangers des régimes pour la personne âgée

La sarcopénie est caractéristique du vieillissement. Elle s’accompagne d’une diminution de la force musculaire et de la fonction musculaire. Elle peut favoriser les chutes et faire rentrer le sujet âgé dans un cercle vicieux en cas de fractures. L’obésité n’est pas incompatible avec la sarcopénie. Elle peut même être un facteur favorisant.

24 novembre 2017 : Diagnostic et traitement des pathologies dentaires du sujet âgé et/ou handicapé

Les pathologies dentaires sont susceptibles de générer des troubles nutritionnels, via les incidences sur les différentes phases du processus de déglutition, l'apparition de fausses routes alimentaires potentiellement septiques, et les impacts de la mise en texture des aliments et boissons.

24 novembre 2017 : Répartition et choix des protéines sur les repas de la journée

Le vieillissement est caractérisé par le changement de nombreuses fonctions biologiques pouvant gravement altérer la qualité de vie des personnes âgées.