Monsieur le Docteur Jean Philippe, Médecin coordonnateur, EHPAD d'Argentat   Télécharger le document - PDF - 2,4 Mo    

Le médecin coordonnateur en EHPAD, dans le cadre de ses 13 missions, doit élaborer le projet général de soins, veiller à la bonne application des pratiques gériatriques et participer à la formation  des équipes. Son rôle est donc fondamental pour déterminer les axes de prévention, de dépistage et de prise en charge de la dénutrition.

09 octobre 2014 : Nutrition / hydratation artificielle : est-ce toujours une pratique bientraitante ?

Nutrition et hydratation artificielle

En fin de vie, comme dans certaines situations chroniques, la question du caractère déraisonnable ou non d'une nutrition/hydratation artificielle (NHA) se pose régulièrement. Pour bien comprendre les enjeux éthiques liés à cette question, il convient avant tout de préciser le sens des mots utilisés.

27 mars 2014 : Activité physique de la personne âgée

Nutrition et Activité physique

Le vieillissement est un processus irréversible de déclin des fonctions vitales qui résulte des interactions de facteurs génétiques et aléatoires. De nombreux mécanismes sont impliqués dans ce processus et leurs répercussions seront particulièrement nettes au niveau des tissus qui ont perdu la capacité de se régénérer (tissus post-mitotiques : nerveux et musculaires). 

6 décembre 2013 : Hygiène bucco-dentaire

Hygiène bucco-dentaire

L’âge est un facteur de risque dans les maladies chroniques. Les pathologies bucco-dentaires figurent parmi les causes et les conséquences les plus fréquentes de la dénutrition qui est souvent observée dans le vieillissement avec morbidités.

Dans l’objectif de préciser la situation des commissions de menus auxquelles participaient les diététiciennes du réseau LINUT et de comparer la situation initiale à la situation finale, dans l’hypothèse d’une amélioration des pratiques, une étude a été réalisée dans 27 EHPAD de la région Limousin. 

06 décembre 2013 : la nouvelle réglementation du GEMRCN

GEMRCN

Le Groupe d’Étude des Marchés de Restauration Collective et de Nutrition (GEMRCN) définit l’ensemble des recommandations concernant l’offre alimentaire en collectivité. 

06 décembre 2013 : Le picorage encadré

Nutrition et Démence

« Le picorage utilise le manger mains et y associe la notion de posture : manger debout, pour respecter le souhait du malade et favoriser la bientraitance » Josette DIOP - Cadre Supérieur de Santé

22 novembre 2013 : 9e journée InterCLAN 2013 : Troubles de la déglutition

Troubles de la déglutition

Le troubles de la déglutition sont fréquent dans la population âgée et peuvent devenir une source d’angoisse pour les soignants et les personnes âgées lors des prises alimentaires ou de boissons.
Mieux comprendre leurs mécanismes, les bilans nécessaires ainsi que les mesures réadaptatives permet de limiter les risques de fausses routes et redonner plaisir aux repas.

22 novembre 2013 : 9e journée InterCLAN 2013 : Analyse du statut nutritionnel

Statut nutritionnel patient épileptique

Lors de la 9ème journée interCLAN, une analyse du statut nutritionnel et du statut en vitamines D des patients épileptiques français pharmaco et non-pharmaco résistants réalisée par l’unité de Nutrition, le service de Neurologie du CHU de Limoges, la faculté de médecine et l’université de Limoges a été présentée aux professionnels de santé.

13 septembre 2018 (Neuvic) : : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

3 octobre 2018 (Saint Privat) : Bien manger pour bien vivre le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

16 novembre 2018 : 13ème journée InterCLAN ex-Limousin

Le réseau LINUT en collaboration avec le CLAN du CHU de Limoges organise le 16 novembre 2018, la 13ème journée interCLAN ex-Limousin, à l'ENSIL (Limoges)

22 novembre 2018 : Journée technique "Pour une restauration saine et durable dans les établissements de santé et médico-sociaux"

La journée est construite autour des trois axes de la charte nationale pour une alimentation responsable et durable dans les établissements médico-sociaux. « Bien manger » - « Bien s’approvisionner » - « Moins gaspiller »

15 mars 2018 : Les dangers des régimes pour la personne âgée

La sarcopénie est caractéristique du vieillissement. Elle s’accompagne d’une diminution de la force musculaire et de la fonction musculaire. Elle peut favoriser les chutes et faire rentrer le sujet âgé dans un cercle vicieux en cas de fractures. L’obésité n’est pas incompatible avec la sarcopénie. Elle peut même être un facteur favorisant.

24 novembre 2017 : Diagnostic et traitement des pathologies dentaires du sujet âgé et/ou handicapé

Les pathologies dentaires sont susceptibles de générer des troubles nutritionnels, via les incidences sur les différentes phases du processus de déglutition, l'apparition de fausses routes alimentaires potentiellement septiques, et les impacts de la mise en texture des aliments et boissons.

24 novembre 2017 : Répartition et choix des protéines sur les repas de la journée

Le vieillissement est caractérisé par le changement de nombreuses fonctions biologiques pouvant gravement altérer la qualité de vie des personnes âgées.

24 novembre 2017 : Diabète et dénutrition

L'homéostasie glucidique est soumise à d'importantes contraintes: besoin cérébral permanent de glucose, contrastant avec un apport alimentaire intermittent, ce qui rend indispensable une régulation.

30 mars 2017 : Les FODMAPs : ces amis qui ne nous veulent pas que du bien !

FODMAPs est l’acronyme anglosaxon pour « Fermentable Oligosaccharides, Disaccharides, Monosaccharides And Polyols », autrement dit des hydrates de carbone à chaîne courte, peu absorbés et fermentescibles. Ces sucres sont présents dans plusieurs catégories d’aliments telles que produits laitiers, céréales, légumineuses, légumes et fruits. Ils sont aussi de plus en plus présents dans l’alimentation occidentale du fait de leur ajout dans les produits industriels (inuline, FOS, édulcorants, sirop de maïs riche en fructose). S’ils ont des effets bénéfiques pour la santé bien démontrés en agissant sur le microbiote, ...