Nutrition et troubles du goût en pratique courante

Cette publication est parue dans la revue Nutrition Clinique et Métabolisme.

 

Le goût est une sensation perçue au niveau principalement buccal, qui comporte cinq saveurs de base : sucré, salé, amer, acide et umami. Il est en relation avec l’olfaction et avec l’état salivaire.

 

Les troubles sont le plus souvent une dysgueusie ou une hypogueusie. Une agueusie est plus rare et une hypergueusie exceptionnelle. Devant un trouble du goût, il faut mener un entretien approfondi avec le patient pour retrouver si possible une cause.

 

Un examen buccal et ORL, un bilan neurologique, des tests de stimulation chimiques ou électriques sont souhaitables.

 

Les causes de troubles du goût sont très nombreuses. Physiologiquement, l’avancée en âge, la grossesse et la ménopause peuvent s’accompagner de troubles du goût.

 

Un grand nombre de traitement peuvent être impliqués, en particulier la radiothérapie et la chimiothérapie. Des atteintes de la bouche (dents, gencives, langue, etc.) sont souvent incriminées, de même que des carences en vitamines ou oligoéléments, une intoxication alcoolique ou tabagique, un déficit de flux salivaire, des troubles psychiatriques et de nombreuses maladies comme des atteintes neurologiques chroniques ou post-traumatiques, le diabète, la cirrhose, l’insuffisance rénale ou des maladies infectieuses.

 

Les troubles du goût altèrent la qualité de vie, réduisent l’appétit et sont un facteur de risque de dénutrition chez la personne âgée. Leur traitement est délicat. Il passe si possible par une suppression de la cause, ou l’utilisation des exhausteurs de goût ou des conseils diététiques. Toute dénutrition associée doit être également prise en charge.

 

© 2011 Elsevier Masson SAS. Tous droits réservés.

 

Pour en savoir plus, vous pouvez consulter la publication réalisée par le réseau LINUT en cliquant sur l'image ci-dessous.

 

 PDF - 82 Ko


Cette publication est parue dans la revue Nutrition Clinique et Métabolisme d'Elsevier Masson Février 2011 volume 25, pages 24-28

7 novembre 2019 : (Limoges) : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés.

11 octobre 2019 : 4ème journée des CLAN Aquitaine

La 4ème journée InterCLAN Aquitaine aura lieu le 11 octobre 2019 à Pessac.

21 juin 2019 (Limoges) : 14ème journée InterCLAN ex Limousin

La 14ème journée InterCLAN ex Limousin aura lieu le 21 juin 2019 à l'ENSIL à Limoges. Les thèmes abordés seront le logo nutritionnel Nutri-score, l'alimentation biologioque, les régimes à l'hôpital, ...

13 juin 2019 (Ambazac) : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

16 mai 2019 (Bellac) : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

21 juin 2019 : Le logo nutritionnel Nutri-Score : une victoire de la santé publique

L’amélioration de l’état de santé de la population en agissant sur le déterminant nutrition est l’objectif général du Programme national Nutrition Santé.

16 novembre 2018 : Régimes végétariens et végétaliens, risques ? intérêts ? Résultats issus de la cohorte Nutrinet-Santé

Les régimes végétariens, végétaliens et véganes semblent de plus en plus fréquents dans les pays occidentaux, plus nouvellement en France. La recherche en épidémiologie nutritionnelle propose d’étudier ces régimes, et de renforcer les connaissances sur ...

15 mars 2018 : Les dangers des régimes pour la personne âgée

La sarcopénie est caractéristique du vieillissement. Elle s’accompagne d’une diminution de la force musculaire et de la fonction musculaire. Elle peut favoriser les chutes et faire rentrer le sujet âgé dans un cercle vicieux en cas de fractures. L’obésité n’est pas incompatible avec la sarcopénie. Elle peut même être un facteur favorisant.

24 novembre 2017 : Diagnostic et traitement des pathologies dentaires du sujet âgé et/ou handicapé

Les pathologies dentaires sont susceptibles de générer des troubles nutritionnels, via les incidences sur les différentes phases du processus de déglutition, l'apparition de fausses routes alimentaires potentiellement septiques, et les impacts de la mise en texture des aliments et boissons.

24 novembre 2017 : Répartition et choix des protéines sur les repas de la journée

Le vieillissement est caractérisé par le changement de nombreuses fonctions biologiques pouvant gravement altérer la qualité de vie des personnes âgées.