Moyens d'évaluation

LINUT fournit une méthode validée par nos experts qui s'organise en 3 temps :

 

1- L'évaluation nutritionnelle de dépistage

Après accord du résident ou de son ayant droit, tout médecin adhérent au réseau LINUT peut nous transmettre une demande de prise en charge nutritionnelle d'une personne vivant en EHPAD, à l’aide du dossier d’évaluation de dépistage ( PDF - 451 Ko).

 

Protocole de prise en charge nutritionnelle des patients résidant en EHPAD

Télécharger le protocole
PDF - 37 Ko

 

 

 

2- Evaluation complémentaire

En cas de dénutrition, de surcharge pondérale ou d’obésité détectées, une évaluation complémentaire ( PDF - 77 Ko) est proposée.

 

Elle est effectuée par une diététicienne du réseau ou une diététicienne vacataire. Des conclusions et des propositions thérapeutiques sont ensuite transmises au médecin du patient. Ce dernier décide alors de l’intervention à mettre en place.

 

3- Suivi

Nous proposons un suivi.

 

Il est différent selon les résultats des évaluations nutritionnelles :

 

Si une évaluation complémentaire a eu lieu, il est nécessaire de réaliser un suivi à 3 mois ( PDF - 71 Ko) (dans ce cas un suivi à 6 mois est nécessaire).

 S'il n'y a pas eu d'évaluation complémentaire, dans ce cas un suivi aura lieu à 6 mois ( PDF - 143 Ko).

 Dans tous les cas un suivi à 1 an ( PDF - 143 Ko) sera réalisé.

 

 

11 octobre 2019 : 4ème journée des CLAN Aquitaine

La 4ème journée InterCLAN Aquitaine aura lieu le 11 octobre 2019 à Pessac.

21 juin 2019 (Limoges) : 14ème journée InterCLAN ex Limousin

La 14ème journée InterCLAN ex Limousin aura lieu le 21 juin 2019 à l'ENSIL à Limoges. Les thèmes abordés seront le logo nutritionnel Nutri-score, l'alimentation biologioque, les régimes à l'hôpital, ...

13 juin 2019 (Ambazac) : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

16 mai 2019 (Bellac) : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

5 avril 2019 (Bessines sur Gartempe) : Bien manger pour bien vivre : le problème de la dénutrition

La dénutrition est la conséquence d’un déséquilibre entre les apports en calories et/ou protéines insuffisants et des besoins de l’organisme qui sont souvent augmentés. La dénutrition touche de 4 à 10% des personnes âgées à domicile, de 30 à 50% des patients hospitalisés adultes, de 20 à 40% des résidents en EHPAD.

21 juin 2019 : Le logo nutritionnel Nutri-Score : une victoire de la santé publique

L’amélioration de l’état de santé de la population en agissant sur le déterminant nutrition est l’objectif général du Programme national Nutrition Santé.

16 novembre 2018 : Régimes végétariens et végétaliens, risques ? intérêts ? Résultats issus de la cohorte Nutrinet-Santé

Les régimes végétariens, végétaliens et véganes semblent de plus en plus fréquents dans les pays occidentaux, plus nouvellement en France. La recherche en épidémiologie nutritionnelle propose d’étudier ces régimes, et de renforcer les connaissances sur ...

15 mars 2018 : Les dangers des régimes pour la personne âgée

La sarcopénie est caractéristique du vieillissement. Elle s’accompagne d’une diminution de la force musculaire et de la fonction musculaire. Elle peut favoriser les chutes et faire rentrer le sujet âgé dans un cercle vicieux en cas de fractures. L’obésité n’est pas incompatible avec la sarcopénie. Elle peut même être un facteur favorisant.

24 novembre 2017 : Diagnostic et traitement des pathologies dentaires du sujet âgé et/ou handicapé

Les pathologies dentaires sont susceptibles de générer des troubles nutritionnels, via les incidences sur les différentes phases du processus de déglutition, l'apparition de fausses routes alimentaires potentiellement septiques, et les impacts de la mise en texture des aliments et boissons.

24 novembre 2017 : Répartition et choix des protéines sur les repas de la journée

Le vieillissement est caractérisé par le changement de nombreuses fonctions biologiques pouvant gravement altérer la qualité de vie des personnes âgées.